Mutuelle santé - Assurance santé - Complémentaire santé

 

 

 

 

Contrat collectif obligatoire

 

Devis mutuelle entreprise

 

 

Direct mutuelle propose aux entreprises des contrats responsables et solidaires tenant compte de la règlementation issue de la loi de sécurisation de l'emploi.

Profitez, dans le cadre d'un contrat collectif et obligatoire, de la nouvelle règlementation et des avantages fiscaux liés à la participation des entreprises au financement des prestations d'assurance complémentaire santé de Direct Mutuelle.

 

 

 

Titre I : Organisation et objet du contrat

Article 1 : Organisation du contrat

Le présent contrat collectif est composé de deux parties indissociables :

- Les conditions générales définissant les règles suivant lesquelles la mutuelle garantit aux membres participants et à leurs ayants droit couverts par un contrat collectif à adhésion obligatoire, le remboursement des frais médicaux engagés en cas de maladie de maternité ou d'accident.

- Les conditions particulières précisant notamment les catégories de personnels couvertes , les assiettes, taux de cotisations et prestations assurées.

Article 2 : Objet du contrat
L'entreprise fait acquérir à son personnel la qualité de membre participant à la mutuelle, en vue de lui faire bénéficier des prestations définies aux conditions particulières.

 

Titre II : Prise d'effet, durée et résiliation du contrat

Article 3 : Prise d'effet et durée du contrat

Le contrat prend effet à la date indiquée aux conditions particulières.
Il est souscrit dans le cadre de l'année civile et vient à échéance le 31 décembre de chaque année.
Il se renouvelle ensuite par tacite reconduction le 1erjanvier de chaque année, sauf dénonciation signifiée par lettre recommandée avec accusé de réception au plus tard 3 mois avant l'échéance.

Article 4 : Résiliation du contrat

Le contrat peut être résilié :

- à la demande du souscripteur à chaque échéance annuelle et dans les conditions prévues à l'article 3 ci-dessus.

- à la demande de la mutuelle en cas de défaut de paiement des cotisations ou de non acceptation par l'entreprise

 de la révision annuelle des cotisations prévues à l'article 13 ci-après.

Article 5 : Révision du contrat

Les dispositions du contrat sont établies en fonction de la législation et de la réglementation de la sécurité sociale, notamment des bases et taux de remboursement de cet organisme en vigueur à la date d'effet du contrat.
En cas de changement de la législation ou de la réglementation suscitée, la mutuelle conserve la possibilité de proposer un aménagement des garanties et des cotisations à compter du premier jour du mois suivant la date d'effet de ce changement.
L'entreprise doit notifier sa décision d'acceptation ou de refus dans le délai d'un mois.
En cas de refus de la nouvelle proposition par l'entreprise, le contrat peut être résilié par la mutuelle sans délai de préavis.

 

Titre III : Adhésion des membres participants

Article 6 : Membres participants

Pour l'application du présent contrat, il faut entendre par membre participant l'ensemble du personnel salarié du souscripteur ou l'ensemble d'une ou de plusieurs catégories de personnels de celui-ci définies aux conditions particulières.

Article 7 : Modalités d'adhésion

Adhèrent obligatoirement en qualité de membres participants, tous les salariés appartenant au personnel ou à la catégorie de personnel du souscripteur au profit duquel est souscrit le contrat :

- à la date d'effet du contrat, lorsqu'ils sont présents à cette date,

- à la date d'embauche si celle-ci est postérieure à la date d'effet du contrat.

Article 8 : Bénéficiaires

On entend par bénéficiaires :

- Les membres participants,

- Leur conjoint ou concubin au sens de la sécurité sociale,

- Les enfants célibataires de moins de 16 ans ou âgés de plus de 16 ans et de moins de 26 ans poursuivant leurs études ou placés sous contrat d'apprentissage,

- Quelque soit leur âge, les enfants atteints d'une infirmité les mettant dans l'impossibilité d'exercer une activité et de percevoir un salaire imposable.

 

Titre IV : Terme de la garantie

Article 9 : Conditions de maintien de la couverture

9-1 Anciens salariés

Tout salarié cesse d'être couvert par la mutuelle dès le jour ou il n'appartient plus au personnel ou à la catégorie de personnel au profit duquel est souscrit le contrat.
Toutefois les anciens salariés ont la possibilité d'adhérer, aux conditions en vigueur, à l'une des garanties proposées à titre individuel par la mutuelle sans condition de délai probatoire, s'ils en font la demande au plus tard dans les deux mois suivant la date de rupture de leur contrat de travail.

9-2 Ayants droit d'un salarié décédé

En cas de décès du membre participant, ses ayants droit ont la possibilité d'adhérer, aux conditions en vigueur, à l'une des garanties proposées à titre individuel par la mutuelle sans condition de délai probatoire s'ils en font la demande dans les deux mois, au plus tard, suivant la date de décès.

9-3 Résiliation du contrat

La résiliation, quelle qu'en soit la cause, entraîne à sa date d'effet, la cessation des garanties de la mutuelle pour tous les membres participants et tous leurs ayants droit.
Toutefois, en cas de résiliation, les membres participants ont la possibilité d'adhérer, aux conditions en vigueur, à l'une des garanties proposées à titre individuel par la mutuelle, pour eux mêmes et leurs ayants droit, sans condition de délai probatoire s'ils en font la demande avant la date de la résiliation.

 

Titre V : Prestations

Article 10 : Prestations

a) Dépenses ouvrant droit aux prestations :

Les garanties frais de santé de la mutuelle prennent en charge :

- les actes médicaux et prescriptions médicales ou chirurgicales remboursés par la sécurité sociale à hauteur, au minimum, du ticket modérateur,

- la participation de l’assuré pour au moins deux prestations de prévention.

La mutuelle prend également à sa charge la franchise laissée à la charge des assurés sociaux dans le cadre d’actes médicaux ou chirurgicaux supérieurs à une somme fixée par décret.

b) Exclusions

Ne peuvent donner lieu à remboursements par la mutuelle les dépenses suivantes :

- Les actes ou prescriptions non pris en charge par la sécurité sociale ou hors nomenclature.

- Les actes dispensés par des praticiens, cliniques ou établissements de soins non conventionnés.

- La participation forfaitaire laissée à la charge des assurés pour chaque acte ou consultation réalisé par un médecin, en ville, dans un établissement ou un centre de santé (sauf en cas d’hospitalisation) et pour tout acte de biologie médicale.

- Les franchises médicales non remboursables par les organismes mutualistes.

- La majoration de participation de l’assuré en cas de non désignation d’un médecin traitant ou en cas de consultation d’un autre médecin sans prescription du médecin traitant.

- Les dépassements d’honoraires autorisés sur les actes cliniques et techniques réalisés par un spécialiste consulté sans prescription médicale du médecin traitant.

- Les dépassements d’honoraires en cas de consultation, de visite ou d’hospitalisation psychiatrique ou neuropsychiatrique.

- La majoration de participation de l’assuré lorsque le patient n’accorde pas l’accès à son dossier médical personnel.

- Les médicaments remboursables dont le service médical rendu est considéré comme insuffisant par la «Haute Autorité de Santé».

 

Article 11 - Base de remboursement des prestations

La mutuelle garantit le versement, en complément des remboursements de la sécurité sociale, des prestations définies aux conditions particulières.

Les actes et prescriptions médicales ou chirurgicales antérieurs à  l’adhésion ou dont la date de première proposition, de prescription ou d'exécution se situe avant la date d'effet de l'adhésion, ne peuvent donner lieu à remboursement par la mutuelle.

Les prestations sont réglées sur la base de la nomenclature des actes et tarifs appliqués par la sécurité sociale à la date des soins.

Les pourcentages indiqués aux conditions particulières sont exprimés par rapport aux tarifs de la sécurité sociale et s’entendent sous déduction des prestations de cet organisme.

 

Article 12 - Règlement des prestations

Le règlement des prestations s’effectue sur la base des décomptes transmis à la mutuelle par la sécurité sociale.

A défaut les prestations dues par la mutuelle sont réglées sur présentation de l’original du décompte de la sécurité sociale et, le cas échéant, des justificatifs des frais réels engagés.

Pour l’optique et les prothèses dentaires, les prestations sont versées au vu de la facture détaillée et acquittée.

Les dépassements d’honoraires ou frais excédants les tarifs de convention ne pourront être remboursés que s’ils figurent sur le décompte de la sécurité sociale.

Les demandes de prestations doivent être présentées dans un délai maximum d'un an à compter de la date d'établissement du décompte de la sécurité sociale ou de la facture acquittée.
Pour être recevable toute réclamation portant sur des prestations accordées ou refusées doit être présentée dans un délai de trois mois à compter du paiement ou du refus de paiement des dites prestations.

 

Article 13 : Subrogation

Le bénéfice des prestations donne à la mutuelle, dans la limite des dépenses qu'elle a exposées, subrogation en vue d'engager tout recours à l'encontre de tout tiers responsable.

 

Titre VI : Cotisations

Article 14 :

La cotisation est fixée aux conditions particulières.
Elle est révisable à chaque échéance annuelle, compte tenu notamment des résultats des contrats du même type.

Article 15 : Conditions de paiement

L'entreprise s'engage à verser, par avance et mensuellement les cotisations relatives à son personnel dues à la mutuelle au titre du contrat.

Article 16 : Défaut de paiement

A défaut de paiement des cotisations dans les délais prévus et après mise en demeure par lettre recommandée avec accusé réception, non suivi d'effet dans un délai de 15 jours après son envoi, la garantie est suspendue.
Faute de paiement dans un délai de 30 jours à compter de l'envoi de cette même lettre, le contrat est résilié automatiquement sans pour autant libérer l'entreprise des cotisations dues.

 

Article 17: États à fournir

L'entreprise doit adresser à la mutuelle les pièces suivantes :

A la souscription : un état nominatif de l'ensemble des salariés accompagné, pour chaque intéressé, d'un bulletin d'adhésion dûment complété, d'un relevé d'identité bancaire ou postal et d'une photocopie de la carte d'assuré social des personnes à assurer.

En cours d'année : le ou les états rectificatifs précisant les entrées sorties des membres participants ainsi que les modifications éventuelles de leur situation de famille.

A chaque renouvellement du contrat : un état récapitulatif des personnes assurées.

 

Titre VII : Présentation des résultats

Article 18 : Compte de résultat

Annuellement, au cours du premier semestre, la mutuelle établit à la date du 31 décembre de l'exercice précédent, un compte de résultats relatif à l'ensemble des contrats collectifs à adhésion obligatoire relevant des présentes conditions générales ainsi qu'un compte de résultat propre au contrat du souscripteur.
La mutuelle adresse annuellement à ce dernier, au plus tard le 31 août suivant la clôture de l'exercice considéré, un rapport présentant ces comptes de résultat avec les commentaires utiles.
Dans le cas ou les résultats seraient déficitaires, la mutuelle exposera dans le cadre de la révision annuelle prévue à l'article 13, les dispositions qu'elle envisage de prendre pour revenir à un équilibre satisfaisant.

 

Titre VIII : Information des membres participants

Article 19 :

L'entreprise s'engage à remettre aux membres de son personnel garantis par le présent contrat , une notice d'information détaillée fournie par la mutuelle, qui définit notamment les garanties prévues par le contrat et les modalités d'application.
L'entreprise doit également informer préalablement et par écrit les membres de son personnel de toute modification des garanties.

 

Entreprises, groupes et collectivités, quel que soit votre statut juridique, faites le choix d'une contrat obligatoire d'entreprise avec

 

Direct  Mutuelle

Assurance santé d'entreprise